Parce que nous avons pris l’habitude de faire encore une confiance injustifiée à la photographie, parce que nous voulons croire que c’est « vrai » dès lors que c’est en photos, la question du vrai et du faux et finalement celle de la vérité est constamment en jeu. Ce sont les ambiguïtés de l’image. Qu’en est-il aujourd’hui ?

L’atelier des tropiques est un hommage aux photographes de l’exotisme, du divers et de l’altérité.

Suite à des voyages à Madagascar, j’ai voulu explorer avec cette série l’outil numérique sur une prise de vue argentique, remonter entre réel et fiction, à la source du processus photographique.


      * Le titre m’est venu d’une lettre la lettre de Paul Gauguin parlant à son ami, Émile Bernard, parlant de son projet d’atelier des tropiques.

L'Atelier des tropiques

Fermer le menu