Travaux

Démarche :

    

        Loïc Person crée des formes dont l’architecture s’apparente au vivant. Depuis plus de quinze ans, ses œuvres prennent de multiples formes esthétiques (sculptures, spectacles vivants, photographies, gravures ou dessins). Il se définit comme un artiste de la diversité, tentant d’établir ses propres liens entre l’objet et l’image. Il aime cette articulation, cette liberté.

Sa démarche renvoie à une dialectique permanente entre la nature et l’humain, sur un dialogue entre le réalisme et l’abstraction, l’intérieur et l’extérieur. Elle incarne une quête d’une harmonie esthétique et d’une réconciliation entre des dimensions contradictoires.

Il lui faut un temps d’investigation et d’exploration, un temps pour concrétiser l’idée, mettre au point de nouvelles techniques de fabrication, inventer. Une volonté de créer du partage, une expérience incitant le spectateur à devenir acteur et de donner au travers d’une introspection, une pratique à la fois visuelle et physique.

Loïc Person est l’artiste des traces et des empreintes. Quelqu’un pour qui le rapport au temps est essentiel pour qu’éclose « une métaphysique de la matière ». D’une matière se trouvant sous forme de cellules dans un organisme, de molécules dans l’air.

De ses expériences en archéologie, il a été directement habité par l’idée d’archaïsme, d’un point zéro. Tentant d’édifier son langage plastique sur une chronologie, une stratification du regard.

Loïc Person a réussi à inventer son propre langage formel et à transmuter les éléments naturels et réels en un monde imaginaire très fort et étrange.

Son travail sur la matérialité, métamorphose et sublime des objets naturels en des sculptures intemporelles.

Charlotte Dupré

Fermer le menu